Mon ami Edouard Golbin

La música de la luz.
Edouard nació con una cámara en su mano, como un cazador oculto en la multidud.
Nos conocimos hace casi cincuenta años en Buenos Aires, casi de casualidad.Esos regalos que me dió la vida.
El retrato es quizas el momento más importante de la fotografia. El retrato es un contrato de partes, un acuerdo, es el enfrentamiento acordado entre dos individuos poderosos que mandan sus senales y sus sueños mas secretos al futuro.
Todo lo que el fotografiado hace,oculta o disimula, es parte del retrato mismo, dice Avedon.
No hay ojo inocente.
Los bellos retratos de Edouard hablan más que un documento de mil palabras.
Como Jacques-Henri Lartigue, Irving Penn,Henri Cartier-Bresson, Robert Capa, Golbin ilumina la memoria de las personas que capturó.
Esta exposición en París es el testimonio de esa devocion.
Ave Edouard, los mortales te saludan.

La musique de la lumière
Edouard Golbin est né avec un appareil photo dans la main, et depuis comme un chasseur caché dans la foule il est toujours à l’affût prêt à capter nos vies.Nous nous sommes rencontrés à  Buenos-Aires, il y a environ 50 ans, presque par hasard. Cette rencontre a été un cadeau que la vie m’a offert.Le portrait est peut-être l’expression la plus importante de la photographie. C’est un contrat entre les deux parties, un accord. C’est l’affrontement accepté entre deux individus puissants qui dévoilent les signes et les rêves les plus secrets du futur. « Tout ce que la personne photographiée, cache ou tente de cacher, fait partie intégrante du portrait » dit Avedon. Il n’y a pas de regard innocent. Les portraits que nous offre Edouard, nous parlent plus qu’un long discours.Comme Jacques-Henri Lartigue Irving Penn, Henri Cartier-Bresson, Robert Capa, Edouard Golbin illumine le souvenir des personnes qu’il a capturées.Cette exposition à Paris est la juste consécration de son talent, et pour nous le témoignage de son affection.

Avé Edouard, les mortels te saluent !

Ronald Shakespear
Buenos Aires 2.2010

Le Bicentenaire
Le monde

.